Le camp d'été 2009

Nous y voilà ! Dernière étape de cette année scoute 2008-2009, le fruit de tout nos efforts que nous allons mettre en pratique : LE CAMP.
Une aventure de 2 semaines dans un lieu sûrement inconnu pour beaucoup d'entre nous : LA BOURGOGNE.
De suite arrivé au lieu de camp les cp se sont mis à chercher un lieu "de pat" pour leur patrouille. Les installs ont commencé dans la bonne humeur et la motivation comme dans le car.
     
Le soir, notre troupe a fait connaissance avec celle de St Chamond avec laquelle nous campions. 
 
Deuxième jour, surprise ! Nous ne devons plus couper de bois !
Tant pis ! Nous devons faire avec, et c' est reparti dans la joie et la bonne humeur (Le scout ne chante-t-il pas et ne sourit-il pas dans la difficulté ?! ).

Les duplexs" constuits, "les cuisinières" faites... nous sommes partis en explo (60kms en tout) pour découvrir cette magnifique région qu' est la Bougogne.
Trois jours sans les chefs sur le dos (je plaisante bien sûr, ils étaient géniaux). La patrouille a pu se souder davantage.
 
Mais déjà la fin de la semaine et  les Olympiades un peu redoutées par l' Aigle .
Au programme : course de chars, tirs à l'arc et fléches pô, sioul et  parcours hébert.
 
Ensuite les olympiades laissent place à un moment très attendu par la patrouille: le grand jeu !
C'est parti pour environ un peu moins de 48h : jeu de nuit -  jeu d'approche  que tout le monde a "adoré", nuit à la belle étoile évidemment et prise de fortins le lendemain.
 
Le grand jeu fini, nous avons enfin eu le jour de repos car la fatigue était bien présente.
En fait on peu dire qu'il y a eu 2 jours car le lendemain il y a eu le concu et celui-ci fut un régal pour la patrouille et Surtout pour les chefs !
 
Ensuite 2 jours de raid,les promesses au belvédère du mont St Vincent, les CDH pour certains, les désinstall (dans l'ordre, la discipline et la sécurité !) pour d'autres.
Le soir même, il y eut de nombreux moments importants entre le festin, l'abattage du mat en forme de locomotive car le thème de ce camp était les cosaques, la remise de la première classe puis la remise des flots, et je félicite l'Aigle qui a gagné les flots bon campeur, honneur, explo et le grand jeu, à sa grande surprise.
 
C'est le lendemain, que cette belle aventure s'est terminée, nous laissant encore de très bons souvenirs.
 
    ALORS PRET POUR UNE NOUVELLE ANNEE A LA TROUPE!